Amandine

Lire la suite

Sara en terre

Pour succéder à  Manon, dont il ne reste que deux exemplaires, je souhaitais créer de nouveau un nu drapé.  Voici donc Sara, plus grande (57cm), une amplitude dans le mouvement plus importante, les yeux clos, les cheveux torsadés. Puisque je venais de procéder comme cela pour créer Juliette, J'ai opté pour une armature externe. Pour un modèle de cette taille ce n'était pas nécessaire. Je préfère les armatures que ne se voient pas. Cela demande un peu plus d'anticipation mais permet de mieux se figurer le modèle en terre tel qu'il devra être. L'armature, trop près du corps m'a géné, et le point de maintien dans le dos doit être effacé sur chaque tirage en cire. Sans parler de l'esthétique sacrifiée! Ceci dit, malgré plusieurs essais de drapé qui n'était pas suffisamment bien déterminé à l'avance, j'ai pris un réel plaisir dans la création de ce modèle. J'espère qu'il vous séduira!

 

 Sara en bronze

Juliette dans sa version en terre

Il m'aura fallut plus de deux mois de travail (interrompus seulement par deux expositions), et pas mal de tâtonnements sur l'armature (qui supportent quelques 60 kg de terre) pour finaliser la jolie Juliette. Je préfère de loin les armatures internes qui ne se voient pas lorsque la sculpture est terminée. Mais la taille de cette sculpture (130 cm) imposait une potence. Il fallait donc dès le départ trouver la bonne cambrure du dos pour que l'équilibre se fasse et que la pose soit naturelle. Lorsque cet équilibre a été trouvé, Juliette s'est présentée graduellement, tout en douceur. Et alors que j'ai parfois tendance à revenir indéfiniment sur les détails, cette sculpture s'est achevée sans que je ressente ce besoin. Elle est terminée. C'en est presque frustrant! 

 

Newsletter I Sculptures en terre

 

 

 

 

1 commentaires

L'élégante Capucine est née

L'attitude légèrement travaillée mais toutefois naturelle du modèle avait depuis longtemps retenu mon attention. D'autant que la thématique "des Parisiennes" était dans l'air depuis un moment. Mais je n'étais pas prêt. Lorsque je me suis donné le top départ, il m'aura fallu pas moins de deux mois pour achever cette sculpture avec une interruption de 15 jours pour mon exposition en Chine. Ajoutons le jet lag et la volonté de reprendre la sculpture et nous en sommes à 3 semaines d'interruption. Actuellement dans les mains expertes du mouleur, ma seule crainte est dans la perte de détails lors du tirage en cire... Verdict dans quelques jours! (Hauteur de Capucine: 58 cm)

 

Plus de photos I Inscription à la newsletter

 


Lire la suite 0 commentaires

Nouvelle création: Fiona

Lire la suite 0 commentaires

Maggy, la nouvelle voyageuse

Comme souvent la forme globale a été mise en place assez rapidement. Les corrections sont plus faciles a effectuer sur une position assise, plus ramassée qu'une position debout où l'armature interne ne souffre pas beaucoup d'écart. Le bon équilibre du corps trouvé, ce sont les détails qui ont demandés le plus de temps. Le visage bien sûr mais aussi les cheveux sur lesquels il faut revenir de nombreuses fois pour qu'ils semblent aussi naturels que possible. Les détails de la valise ont été plus simples à réaliser, plus géométriques. Le moulage ne va pas être facile car il y a beaucoup de contredépouilles malgré que les deux pieds sont dissociables de l'ensemble et vont être moulés à part. La retouche des quatre premières cires est prévue dans une dizaine de jours.

 

Inscription à la newsletter

 

 


0 commentaires

Manon, tout en pudeur

Elle s’est invitée un jour dans mon esprit. Elle s’y est installée. Sûre d’elle. Elle avait décidé d’en être délogée que lorsque sa forme physique serait extraite de l’argile. Ainsi fut donc fait. Mais je la connais bien maintenant: Manon ne voudra se montrer que délicatement bronzée. Elle compte faire sa première apparition en mars, m’a-t-elle confié. On ne contredit pas Manon!

 

Pour découvrir prochainement Manon en bronze: Inscription à la newsletter

0 commentaires

Camille, la petite voyageuse

La particularité de Camille est sa taille puisque sa hauteur n'est que de 27 cm. Toute la difficulté de cette sculpture tenait à ses détails et le challenge sera de les conserver tout au long de sa transformation en bronze. Elle sera disponible dans sa version définitive en octobre. Donc avis aux amateurs: vous pouvez réserver les premiers exemplaires dès maintenant! 

 

Sculptures I Inscription à la newsletter

0 commentaires

Nouvelle sculpture: Adèle

Malgré la chaleur ces dernières semaines ont été bien employées. Adèle s'est délicatement posée sur ma sellette, semblant vouloir profiter elle aussi du soleil. Sa pose n'est pas sans rappeler celle d'Anah en plus épurée. Elle sera disponible mi-octobre en bronze.

 

Inscription à la newsletter

 

0 commentaires

Emma la voyageuse

Emma, dernière création dans la collection des voyageuses. Elle s'est imposée entre deux expositions, patiente, jusqu'au dernier coup de pinceau. Le visage exigeant beaucoup de précision, les finitions ont pris plus de temps que prévu vu la taille (32 cm), mais le résultat est là. Elle sera disponible en bronze avant la fermeture de la fonderie pour l'été, fin juillet.

 

Sculptures I Inscription à la newsletter

 

0 commentaires

Jeanne a déjà son histoire

Qui est-elle ? La romanesque Nancy Wake qui inspira Sebastian Faulks, l’intrépide Charlotte Gray, ou la magnifique Cate Blanchett qui lui prêta vie ?

 

Pour ne rien dévoiler de son histoire, nous l’appellerons simplement Jeanne.

 

Elle sera disponible très prochainement en bronze après le traditionnel séjour à la fonderie.

 

sculptures en terre I Inscription à la newsletter

0 commentaires

Suzy est arrivée

Une nouvelle voyageuse vient de poser sa valise dans mon atelier. Les amateurs de Molly et de Zoé pourront bientôt faire sa connaissance puisqu’elle sera disponible en bronze fin février. Elle sera présentée pour la première fois au salon Habitat et Décoration à Nancy du 5 au 9 mars 2015.

Dimensions : H42 x L20 x P31cm

 

Découvrir Suzy I Inscription à la newsletter

 

 

0 commentaires